4 - Le bistrot-café culturel

Une librairie de la rue de Carouge aménage un restaurant/salon de thé aux côtés de ses rayons de livres dans l’intention de créer davantage de convivialité et un espace d’animation avec des auteurs.
Des jeunes installent tables et chaises style bistrot parisien dans leur paroisse de Plainpalais.
Un bistrot-brocante où tous les objets et meubles sont à vendre.
Ces exemples illustrent une nouvelle tendance forte dans les pratiques de temps libre : prendre le temps de se poser dans un cadre convivial et stimulant, pour se retrouver entre amis connus et/ou se laisser aller au hasard des rencontres. Jouxtant un espace de jeux, les mamans pourront y faire une halte bienvenue.

Autrement dit, on retrouve le goût du bistrot, comme lieu de découvertes, endroit de retrouvailles, espace de tous les possibles immédiats, havre de repos, de jeu, de lecture et comme étape de restauration légère.
La mini-enquête menée auprès de quelques cent-cinquante versoisiens confirme la tendance générale : un bistrot-caféteria qui devrait à la fois restaurer, offrir des coins pour des jeux, la lecture, le cybernet, des rendez-vous pour des projets collectifs (réseaux d’échanges et de savoirs), pouvoir se transformer en scènes pour artistes, en pistes de danse, organiser des café-littéraires et philosophiques.

Ce café sera non seulement le trait d’union entre les différentes activités de l’espace culturel, mais aussi et surtout entre les différentes générations et catégories sociales qui le fréquenteront. Il remplira donc un rôle déterminant pour la réussite du projet.

Illustration tirée de l'étude de faisabilité

DeLaMa aout 2004

Passage le long du bâtiment, vue vers l'hôtel

Il devra donc être géré en étroite collaboration avec les responsables du cinéma, des ateliers d’art et de la coopérative. Les responsables du café devront donc investir autant dans l’animation du centre que derrière leurs bars.

Ce café devra faire preuve d’originalité, tant dans le style d’aménagement que dans les services offerts à la clientèle. On ne viendra pas dans ce café que pour une toile ou un atelier ou une expo. On viendra aussi pour le bistrot, sa cuisine ou ses agapes, pour son animation et son atmosphère.

Une bonne réflexion sur l’aménagement de la forme et du contenu pourra garantir un résultat positif à tous les niveaux. Du fait de la concurrence, mais aussi de l’exigence des utilisateurs, c’est l’originalité et la qualité des produits et des services offerts qui feront la différence.
L’autre atout dont devrait disposer ce café, sera d’être placé dans un lieu central, avec un point de vue sur le lac et une terrasse.